Production de classe en travail collaboratif et partage de documents

avec l’outil Google Documents

À partir d’une base de travail de type pédagogie de projet, pour partager durant une période donnée et dans des délais impartis, le professeur/tuteur peut nécessiter de disposer d’un outil rendant sa production et son suivi efficace. La solution est de mettre en place un système de travail collaboratif sur Internet. Pour cela, Google Documents est parfaitement adapté dans le sens qu’il est simple à utiliser, gratuit et compatible avec toutes les suites bureautiques sous licence ou en open source.

Le principe est d’être accessible depuis un simple navigateur internet, et d’un compte gmail, donc depuis tous les lieux ou une connexion internet est possible. Pour gérer la collaboration, on distingue dans les collaborateurs ceux qui peuvent avoir un accès en lecture seule aux fichiers et ceux qui peuvent modifier ces fichiers.

Définitions

Avant de commencer le travail, des précisions doivent être apporter sur le fonctionnement et des notions pas toujours évidentes pour l’apprenant, même s’il a l’habitude de travailler en groupe. Ainsi :

Le partage de document : c’est la possibilité de lire et de modifier un document entre plusieurs personnes.

Le travail collaboratif : c’est la possibilité de commenter, de discuter et de corriger des éléments du ou des documents afin d’arriver à une version finale qui puisse être publiée.

Consignes

L’apport de consignes claires dans l’objectif du travail, du document attendu et surtout des délais est un impératif à respecter scrupuleusement, sous peine de laisser s’échapper l’emprise sur le sujet et sur ce que le professeur/tuteur attend de ses apprenants. Dans le cas du travail ci-dessous, le professeur/tuteur aura pris soin de déterminer les créateurs à rechercher, de créer le document de base avec un canevas de mise en forme et de déterminer la période de travail. Ensuite, c’st aux collaborateurs de jouer.

Hubert de Givenchy

Biographie

‘J’ai eu deux privileges dans ma vie : avoir été l’ami de deux personnes remarquablement talentueses, Cristobal Balenciaga et Audrey Hepburn. Chacune m’a donné quelque chose d’exceptaionnel que je porte en moi, encore aujourd’hui.’

Hubert James Taffin de Givenchy est né en 1927 à Beauvais. Il aura eu plusieurs vies. Il est d’abord clerc de notaire*, puis photographe de guerre, avant de se mettre au stylisme. Il fait ses classe chez Jacques Fath, Rober Piguet, Lucien Lelong (sur recommendations de Christian Dior) et dans les célébres salons de la Place Vendôme d’Elsa Schiaparelli. Puis il ouvre sa maison de couture, rue Alfred de Vigny à la plaine Monceau, en 1952. Il améne très vite un nouveau souffle à la haute-couture, inspiré par son modèle Balenciaga.
Pressentant le chic décontracté et la démocratisation du luxe qui viendraient à marquer la fin de siècle, Givenchy lance en 1952 les “séparables”, jupes légères et blouses à manches bouffantes en coton brut jusqu’alors réservées aux essayages. Deux ans plus tard, Hubert de Givenchy est le premier grand couturier à proposer une ligne de prêt à porter de luxe, “Givenchy Université”. Plus que n’importe quel autre, le couturier entretient un rapport privilégié avec ses illustres clientes. Et pour cause : il veut habiller les femmes. Toutes les femmes. De Paris à New York, la mode d’Hubert de Givenchy sort des salons et descend dans la rue. En 1953, l’un des modèles d’Hubert de Givenchy fait la couverture du magazine Life.
Parmi ses admiratrices, Jackie Kennedy, Lauren Bacall, ou la princesse Grace de Monaco. Mais le nom d’Hubert de Givenchy est indéfectiblement* lié à celui de la comédienne Audrey Hepburn. Elle devient son égérie*, portant ses tenues, quarante années durant. Notamment dans Sabrina et Breakfast at Tiffany’s. Pour elle, il crée son premier parfum, l’Interdit.

Givenchy rejoint le groupe LVMH en 1988. En 1995, Hubert de Givenchy se retirait après 43 ans de creation. Ils sont nombreux à lui succéder. D’abord John Galliano, puis Alexander Mac Queen et Julien Mac Donald. En décembre 2003, Ozwald Boateng prend la direction de la créations hommes, en mars 2005 Riccardo Tisci devient responsable des lignes prêt-à-porter et haute-couture femmes.

Givenchy Parfum L’Interdit

Automne-Hiver 2009 Haute Couture

Automne-Hiver 2009 Prêt-à-Porter

Caractéristiques

La célébre petite robe en satin noire, portée par Audrey Hepburn dans le film “Breakfast at Tiffany’s” de Blake Edwards avait été réalisée en 1961 par Ateliers Couture sur les mensurations de l’actrice. Simple et élégantissme, elle incarne parfaitement le style de la maison.
Cette robe devenue légende du cinema et de la mode est sans conteste l’un des plus beaux joyaux des archives de Givenchy.

Givenchy est aujourd’hui une marque de luxe reconnue mondialement pour ses collections de haute couture, de prêt-à-porter féminine et masculine et ses accessoires. Ancrée dans la tradition de de la haute couture, la Maison incarne avec audace l’élégance à la française.

La Petite Robe Noir dans le film « Breakfast at Tiffany’s »

Sites Internet


*Vocabulaire :
Clerc de notaire (nom, masculin)
: Celui qui travaille dans l’étude d’un notaire
Indéfectiblement (adverbe)
: Qui ne peut cesser d’être
Egérie (nom, féminin)
: Inspiratrice, conseillère

Christian Dior


Biographie

Né au sein d’une famille nantie à Granville, le 21 janvier 1905, Christian Dior a abandonné très rapidement ses études de sciences politiques pour se consacrer au dessin. Il vendra ses premiers croquis de chapeaux et de robes après sont retour du service militaire, en 1935, puis sera embauché comme illustrateur par  » Figaro Illustré ». Robert Piguet, le plus grand couturier parisien de l’époque, l’intègrera dans sa maison en 1938. Le jeune couturier rejoindra Lucien Lelong en 1941, avant de fonder sa griffe en 1946 grâce au soutien financier de Marcel Boussac. Il s’installera au 30, Avenue Montaigne.

Jacques Rouet, partenaire du couturier, contribuera au succès planétaire de la griffe qui sera amplifié par l’apparition du prêt-à-porter, des accessoires et des parfums. Yves Saint-Laurent, assistant de Christian Dior, reprendra le flambeau à la suite du décès soudain du créateur en Italie. Marc Bohan lui succédera durant plusieurs décennies, avant la passer la main à Gianfranco Ferre puis au flamboyant John Galliano en 1996.

Dior Prêt-a-Porter

collection 2008

Défilé Dior prêt-à-porter printemps-été 2010 © Christian Dior


Le parfum <>


Caractéristiques

La première collection de Christian Dior, en février 1947, s’intitulera la Ligne Carolle. Il révolutionne le monde de la mode avec des formes totalement inédites. La presse américaine la baptisera « The New Look ». Cette collection marquera le retour d’une mode féminine éclatante, avec des carrures étroites, des seins exagérés, des corsages sanglés, et des jupes bouffantes. La ligne « H » (« Sack Look » pour les Américains l’appelaient) de 1954 se signalera par des vêtements courts et sans corsage.



Aux Etats-Unis, le couturier reçu l’Oscar de la mode, mais le succès n’aurait pas été complet sans la création de sa maison de parfum et l’apparition de sa première fragrance chyprée intitulée « MISS DIOR » (1947). Ce parfum sera commercialisé, au début, dans un flacon Baccarat en forme d’amphore.

Sites Internet

Jean-Louis Scherrer

Biographie

Jean-Louis Scherrer, cet ancien danseur classique formé à l’excellence de la couture et d’une élégance très parisienne par son maître Christian Dior Un jeune couturier débute dans une cave. D’abord travaillé pour Yves Saint-Laurent, avant de collaborer avec Louis Féraud. Il ouvre sa propre marque de haute-couture en 1962 au 182, rue du Faubourg Saint-Honoré. janvier 1963. Premier défilé Jean-Louis Scherrer. « Jean-Louis Scherrer, ce qu’il y a de plus jeune à paris », titre alors Vogue.

Il s’installe en 1971 avenue Montaigne à Paris. Il connait un franc succès au Asie et auprès des princesses du Moyen-Orient. En 1978, l’arrivée de la marque sur le secteur japonais fait un triomphe,le styliste se lance dans la création de parfums dès 1979.Parallèlement, Scherrer se diversifie avec des collections d’accessoires : lunettes, chaussures et autres cravates.

En 1997, la création des lignes accessoires, couture et prêt-à-porter est prise en main par Stéphane Rolland. il ferme sa dernière boutique le 31 décembre 2008 où il avait commencé, avenue Montaigne.

Fermeture de la dernière boutique Jean-Louis Scherrer

La dernière boutique Jean-Louis Scherrer sur la prestigieuse avenue Montaigne à Paris a été fermée fin décembre par l’homme d’affaires Alain Dumenil, repreneur de la griffe en 2002 dont il a aussi cessé la collection, a-t-on indiqué mardi de sources concordantes.

Caractéristiques

Maison de Haute Couture Jean-Louis Scherrer,marque française de haute couture et du prêt-à-porter* de luxe pour femmes et pour hommes. Le couturier de l’extrême* raffinement* dédié à l’éternel féminin.
“Toutes les femmes s’aiment en Scherrer”, proclamait Vogue France en mars 1977.
Collection Mémoire de la mode.
Jean Louis Scherrer Haute Couture Jean Louis Scherrer Haute Couture Jean Louis Scherrer Haute Couture

Autumn-Winter 2000/1 Spring-Summer 2000 Autumn-Winter 2000/1

Ellen Page, noir de cru, Jean Louis Scherrer.
Le grand regard à la mode d’oscar.

Les Produits de Jean-Louis Scherrer

Jean-Louis Scherrer – Sac de cocktail


Élégantes fragrances

Grand classique de la parfumerie française, riche et original est insolent, audacieux par son sillage, subtil, insidieux, tendre et tellement sensuel.

Un parfum attachant, symbole de féminité et d’élégance intemporelle, qui séduit constamment de nouveaux adeptes.

Sites Internet

*Vocabulaire :

Prêt-à-porter (nom, masculin): Vêtement de confection(opposé à sur mesure).

Extrême (adjectif): Qui est au plus haut point ou à un très haut degré.

Raffinement (nom, masculin): Caractère de ce qui est raffiné.

Raffiné (adjectif): Politesse,élégance raffinée.

Emmanuel Ungaro

emanuel ungaro
Naissance : 13 février 1933 à Aix-en-Provence
Age : 76 ans
Métier : Créateur de mode

Biographie

‘Un bon couturier doit être architecte pour les plans, sculpteur pour la forme, peintre pour la couleur, musicien pour l’harmonie et philosophe.’
Fils d’un tailleur italien installé à Aix-en-Provence, Emmanuel Ungaro joue, enfant, avec la machine à coudre de papa et façonne ses premières robes pour ses sœurs, invitées dans des bals italiens. Il s’installe à Paris à l’âge de 22 ans et se forme auprès de Balenciaga. Puis il crée sa propre *griffe et présente sa première collection, en 1965, avenue Mac Mahon. Elle affiche un tel succès qu’il déménage ses ateliers avenue Montaigne. Aujourd’hui, sa maison de couture y occupe toujours un immeuble de trois étages.
La femme qui porte ses créations est féminine, et sensuelle. Nombre de personnalités sont séduites par son travail et arborent ses robes de cérémonie en cérémonie. Ainsi les comédiennes Lucy Liu, Angelina Jolie, Uma Thurman ou encore Penelope Cruz.
En 1996, la marque Ungaro est rachetée par Salvatore Ferragamo. Les lignes se multiplient : sur mesure, prêt-à-porter, accessoires, maillots. Aujourd’hui, outre les lignes couture et Paris, Ungaro propose les lignes Fuschia ou Fever, ainsi que des collections hommes. En 2004, le maître souhaite se retirer sur la pointe des pieds, ne voulant pas dépendre d’impératifs commerciaux.
Prêt à porter

[Emanuel+Ungaro.jpg] [Emanuel+Ungaro.jpg] [Emanuel+Ungaro.jpg]

[Emanuel+Ungaro.jpg]

Personalités associées à Emmanuel Ungaro
Beyonce in Sony BMG Music 2008 GRAMMY Awards After Party - Arrivals
Un parfum est un objet intime, c’est le reflet de l’âme.

Diva (1983) 1990 Ungaro desnuda
Prêt à porter Printemps-Eté 2010

Caractéristiques

Emmanuel Ungaro est couturier français qui mélange imprimé, art du drapé et culture italienne. Il affiche très vite un goût tout particulier pour les couleurs vives et *exubérantes, les lignes fluides, les motifs imprimés joyeux et les drapés soignés.
*Vocabulaire :
Griffe: nom féminin singulier: marque d’un bijoutier, d’un couturier
exubérance: nom féminin singulier tendance à la démonstration excessive et bruyante de ses sentiments

Sites Internet

Christian Lacroix


Biographie

Christian Lacroix est né le 16 mai 1951 à Arles en Provence. À 20 ans, Il s’installe à Paris pour étudier à la Sorbonne puis à l’École du Louvre pour devenir conservateur de musée.
Cependant il décide de se lancer dans la mode, premièrement, chez Hermès, puis chez Guy Paulin et Jean Patou. Finalement, en 1987, il ouvre sa propre maison de couture Christian Lacroix avec l’appui financier de la société de luxe
Louis Vuitton Moët Hennessy SA (LVMH). À part la costume de la Haute Couture, Lacroix dessine aussi des costumes de scène d’opéra et de théâtre, aussi bien que des uniformes d’Air France. Il crée l’habillage des voitures du TGV Méditerranée, décore l’hôtel parisien et dessine le timbre de Saint-Valentin pour la Poste. Il se diversifie avec le lancement d’une première collection masculine, d’une ligne de porcelaine, d’orfèvrerie, de cristal et de plusieurs objets de décors. Il est également nommé directeur de la création de la maison Florentine Emilio Pucci, connue pour ses imprimés. En janvier 2005, suite à un désaccord sur la stratégie commerciale de la maison, LVMH décide de vendre la maison à la société Falic Fashion Group, filiale de Duty Free America. Mais, à cause de la crise financière de 2008, la maison se déclare en mai 2009 en cessation de paiement et se conforme au plan de redressement approuvé par le tribunal de commerce de Paris.

Caractéristiques

Les créations de Christian Lacroix sont singulières parce qu’elles présentent les couleurs vives et chaudes comme celles de la Provence, des Corridas, de la Camargue dont il s’inspire. Grâce à sa passion pour l’histoire du costume et des folklores du monde, ses collections sont des mélanges multiculturels et ceux des styles des épochs passées, surtout du rococo et du baroque. Lacroix aime emprunter les tournures, les noeuds, les corsets présents dans les tableaux des peintres des XVIIIe et XIXe siècles et les mélanger (souvent avec des costumes ethniques) au style exubérant et luxueux.
Le style unique de Christian Lacroix

L’uniforme d’Air France crée par Christian Lacroix
uniforme112kb.jpg
Prêt-à-Porter Printemps-Été 2009
Lacroix_rs9_7739 Haute Couture Printemps-Été 2009
Lacroix_hc_rs9_3975Lacroix_hc_rs9_4240Lacroix_hc_rs9_4437
_v4y3880Lacroix-hc-rf8-5492
Christian Lacroix Spring 2008 Couture

Jean-Paul Gautier

Biographie

Né à Arcueil en 1952, Jean-Paul Gaultier est un enfant rêveur et solitaire. Adepte de l’école buissonnière, il passe son temps chez sa grand-mère, où il fait ses premiers dessins de modèles haute couture, puisant son inspiration dans l’univers urbain qui l’entoure. La mode se révèle être une véritable passion. Dès 18 ans, il rejoint l’équipe de Pierre Cardin, passe chez Jacques Esterel puis chez Jean Patou, pour finalement revenir chez Cardin en 1974. Il lui faut attendre 1978 pour voir ses idées se concrétiser. Sa première collection de vêtements fait une entrée fracassante dans l’univers sage de la mode. Le style Gaultier est né.

Caractéristiques

Le créateur au talent inclassable, aime choquer et mélanger les styles. Son propre look (pull marin, kilt et coupe brosse blond platine), fait de lui un personnage culte. Celui que l’on appelle « l’enfant terrible de la mode française » révolutionne sans cesse la mode, avec en 1997 la récuperation de la mode (Cuirs de voitures et boîtes de conserve deviennent vêtements et bijoux), la Robe-Corset en 1983, suivis de la jupe pour homme deux ans plus tard. Son succès triomphal lui permet d’affirmer son combat contre les barrières raciales et géographiques, contre l’intolérance. Les thèmes de ses collections illustrent bien sa volonté de mélanger les genres et de rompre les codes : « Les Russes », « Les Rock-Stars », « Une garde-robe pour 2 », « Black Beauties »…

Sites Internet :



Dominique Sirop

People_dominique_sirop_personnalite_une.jpg

Biographie

Dominique Sirop naît en 1956. Sa mère, mannequin, lui transmet très tôt l’amour de la couture. À dix-sept ans, il entre chez Yves Saint Laurent. Il découvre le travail de l’atelier,

de couture, de patronage. Les difficultés ne l’effraient pas, tant il est heureux de travailler auprès de Saint Laurent.
En 1978, il a la chance de pouvoir obtenir un rendez-vous avec Hubert de Givenchy qui l’engage après avoir vu trois de ses croquis. Jusqu’en 1989, il est son assistant.

De 1989 à 1996, il est styliste chez Hanae Mori. Il signe en 1989 un ouvrage sur la Maison Paquin, suivi en 1994 par un livre dédié à Jacqueline Delubac. Sa profonde

connaissance de l’histoire de la mode fait vite de Dominique Sirop l’un des plus grands experts en vêtements anciens, consulté en France et à l’étranger par les musées du costume.

En septembre 1996, il décide d’ouvrir sa maison de couture : DS Dominique Sirop. Son lieu de vie et son atelier se trouvent alors dans une « folie » près du Moulin Rouge.
En juillet 1997, il est accrédité par la Chambre syndicale de la haute couture parisienne pour défiler en qualité de « membre invité « .
En janvier 1998, il signe une licence de prêt à porter de luxe avec les grands magasins japonais Daimaru : Dominique Sirop pour Daimaru. Pour sa collection d’hiver
de la saison 2000, il collabore avec la Maison Cartier et innove en réalisant un « happening chic ».
En janvier 2003, il est labellisé membre de la haute couture.

Une collection fluide et satinée

[Dominique+Sirop.jpg]The image “https://i1.wp.com/servicios.laverdad.es/moda/parisaltacostura07/fotos/DominiqueSirop3.jpg” cannot be displayed, because it contains errors. [SIRO_HC_AW09_0181_b-horz.jpg]

Caractéristiques
On reconnaît Dominique Sirop à ses penchants flagrants pour le chic. Toutefois, sa mode et ses créations répondent aux besoins de toutes les femmes et plus spécialement aux
femmes pleines de sensualité. C’est assurément cette dernière qualité qui constitue le cheval de bataille de Dominique Sirop. Le raffinement et la simpl
icité sont cependant inséparables pour notre grand créateur. Par ailleurs, ces qualités lui ont été inspirées par sa mère qui a elle-même été mannequin. Elle est également et sans nul doute, la muse de ses créations destinées aux femmes minces et élancées. Et c’est cette capacité de Dominique Sirop de conjuguer subtilement le sophistiqué et le naturel, la sensualité et la pudeur qui rendent son style unique. Le côté sophistiqué est mis en exergue dans ses collections par des matières et des accessoires spécifiques comme le velours, la dentelle, les plumes ou encore les lignes géométriques de ses robes du soir.

Franck Sorbier

Biographie

Franck Sorbier, né en 1961, est un créateur français de haute couture. Il travaille notamment avec Isabelle Tartière qui est sa compagne et la directrice financière de la maison de Haute couture.Il a obtenu le statut de haute couture en 2005. Après avoir travaillé avec succès pour des bureaux de styles, des grands noms du PAP et des photographes de mode pour des campagnes de pub, on notera le fameux boléri pour la campagne

Franck Sorbier a fait ses débuts à Paris dans différents bureaux de style. Dès 1987, il présente sa première collection expérimentale, collabore à des campagnes publicitaires, des visuels liés à la musique et poursuit parallèlement un rôle de consultant. Dans sa première collection commerciale en 1991, il revisite un monoproduit, la veste tailleur, qu’il chahute à la manière de l’écriture automatique des surréalistes. Face à l’intérêt immédiat de Bergdorf Goodman à New York, de Seibu au Japon, et des Galeries Lafayette à Paris il crée sa première société.

En 1994, Cartier le remarque et soutient, depuis, chacune de ses présentations. En 1996, parrainé par Donald Potard (Jean Paul Gaultier) et Simon Bernstein (Sonia Rykiel), il devient membre de la Fédération Française de la Couture, du Prêt-à-porter des Couturiers et des Créateurs de Mode. En 1999, il est intégré en qualité de membre invité de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne En 2005 il est labellisé Grand Couturier. Franck Sorbier compte aussi à son actif les costumes de scène de Mylène Farmer, de Johnny Hallyday, de La Traviata et des Contes d’Hoffmann pour les Opéras en plein air Il est l’auteur du costume d’académicien du peintre Zao Wou-Ki. Vuarnet, Swatch, General Motors, André, Grey Goose et Devernois ont fait appel à son talent multiforme. En 2004 le Ministère de la Culture le nomme Chevalier des Arts et des Lettres. En juillet 2008, il inaugure sur Internet un nouveau type de défilé. Sa présentation virtuelle est distinguée par le Webmaster Award (Etats-Unis), le Grand Prix Stratégies/Condé Nast du Luxe, la Mention Spéciale pour un site de Mode au Festival de la Publicité de Meribel.

Janvier 2009 Vingtième collection de Haute Couture, « La Haute Couture n’est plus ce qu’elle étai … So What ?! » Premier Film collection Haute Couture, présentation au Cinéma le Balzac, scénario, concept et décor Franck Sorbier.

En mars 2009 • Début mars : Carte Blanche à Franck Sorbier pour une période de 2 mois au Ministère de la Culture et de la Communication dans les vitrines de la cour d’honneur. • Mi mars : LA COUTURE CORPS ET AME. Musée des Tissus de Lyon Exposition Franck Sorbier pour une période de 6 mois. Commissaire d’exposition et scénographe Franck Sorbier.

En juillet 2009, Collection de Haute Couture, date anniversaire : 10 ans de Haute Couture . « Gueules d’atmosphères » au Studio Harcourt, Marraine Andréa Ferréol. Exposition de modèles : vêtements et création de tableaux en fils et en métal , première en Haute Couture

C’est durable et chic sacs plastiques de shopping <>

Hiver 2008/2009 collection

A Paris, l’atelier de Franck Sorbier est un exemple vivant de savoir faire artisanal, d’humilité et de rigueur. La couture pour lui, est une culture à part entière à laquelle il s’adonne depuis ses débuts, dans un exercice lucide et libre. Avec Isabelle Tartière, sa compagne, son bras droit, l’auteur à main levée de ses dessins, il forme un tandem parfaitement complémentaire. Les défilés, qu’ils orchestrent en janvier et juillet, depuis 1999, sont de purs moments de poésie et de grâce, qui étonnent et émerveillent. Intitulés Planète Couture, La légende du cerf volant, Les routes de l’encens, ils racontent tous une histoire de création et de beauté. Ils révèlent aussi une passion peu commune pour la matière.

Une passion pour la matière

Le couturier, qui a osé « entrer en haute couture » en métamorphosant des chutes de tulle, n’a de cesse d’inventer et de « poétiser », en « gestes patients », les matières simples, précieuses, toujours nobles, de la couture : la dentelle qu’il bouillonne ou cisèle, le tulle qu’il froisse ou cloque, le crin qu’il ébouriffe, la soie qu’il presse et compresse, sa « signature » depuis ses débuts. L’élégance raffinée de Franck Sorbier ne manque pas d’audace. Son univers personnel est dense et généreux, comme les rêves qui l’habitent. L’idéal de la couture, l’art de la vie.

Caractèristiques

Très élégant, féminin avec taffetas, soie drapée, organza compressé et satin duchesse assorti.

Franck Sorbier : collection Haute Couture Automne-Hiver 2009-2010

« Gueule d’Atmosphères »

Le Portrait, « Gueule d’Atmosphères », tel est le thème de la collection Franck Sorbier automne-hiver 2009-2010 présentée sous forme de happening exposition dans les locaux du prestigieux Studio Harcourt, mercredi 8 juillet 2009 à l’occasion de la Semaine de la Haute Couture, à Paris.

Franck Sorbier fête en 2009 ses 10 ans de Haute Couture. Une nouvelle fois, il démontre que son imagination est sans limite, que ce soit en matière d’inspiration, Le Portrait et la « Gueule d’Atmosphères » pour cette collection automne-hiver 2009-2010, la conception des modèles, le choix et le mélange des matières ou la présentation. Le 8 juillet 2009, cette dernière a pris la forme d’une exposition présentation dans le temple du portrait, le prestigieux Studio Harcourt (Paris VIIIème). Là, les invités étaient libres de circuler pour admirer les vêtements de plus près ainsi que les portraits, en pièces d’orfévevrie ou en brandebourgs, réalisés par Franck Sorbier, en tant qu’apprenti artiste. Voici donc des Portraits vivants, des Portraits textiles, des Portraits Métal, et un Portrait en volume.

Exposition Franck Sorbier, La Couture Corps et Âme du 18 mars au 20 septembre 2009 au Musée du Tissus de Lyon


Portraits textiles

Portrait robot

Cadre customisé de billets de banque, mécanisme d’yeux de poupée en porcelaine et fond de sac à café voilé d’organza.

Portraits métal

Têtes Couronnées

Portraits en volume crées à base d’éléments d’horlogerie réalisés en collaboration avec la maison Chardon et Petits fils.

Portrait en volume

Tête en sacs plastiques de shopping compressés et perles de verre. Hommage à Louise Bourgeois

Sites Internet

Publicités
Comments
One Response to “Production de classe en travail collaboratif et partage de documents”
  1. Excellent, what a blog it is! This blog presents helpful data to us, keep it up.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :