― Module EAD CinemaTICE

Pourquoi un module d’apprentissage à distance ?

CinemaTICE est implémenté dans un contexte de développement de contenus, sous formes de modules d’apprentissage pour la société e-FLE, dont le siège social se trouve à Singapour et qui est un organisme de formation spécialisé dans la formation à distance. Sa vocation est de dynamiser l’usage des technologies de l’information et de la communication dans le domaine de l’enseignement du français.

Un apprentissage en autonomie sous un tutorat permanent suit le rythme de chaque étudiant tout en l’intégrant dans une progression commune du groupe. La plate-forme propose des modules d’auto-apprentissage et offre aux étudiants des moyens de communication (Messagerie instantanée, Réunion synchrone, Courriel, Forum, Foire aux questions), de travail collaboratif (Production par Wiki, Forum, Dépôt de document) et de travail en auto-apprentissage (Exerciseur). Les étudiants seront organisés par groupe de niveau puis par équipes selon leur rythme de travail souhaité et leurs disponibilités. Chaque équipe travaille sous le guidage d’un tuteur qui leur apporte des soutiens affectif-motivationnel, cognitif, technique et métacognitif. Les évaluations formatives jalonnent l’apprentissage, automatisées et/ou par des feed-backs systématiques du tuteur au travail d’étudiants.

Pourquoi un module d’apprentissage autour du cinéma ?

Le  cinéma français est reconnu dans le monde et il bénéficie d’une image positive dans le royaume de l’ancien Siam. Face aux productions américaines qui ciblent le divertissement, les films français occupent une part infime du marché thaïlandais distribué en salle. Il est cependant présent avec environ 25 films en salle pour l’année 2006, et régulièrement sur les écrans lors de festivals du film, notamment au Festival international du film de Bangkok (Changement d’adresse 2006, La Môme 2007). La récente distinction de Marion Cotillard pour ce film (Golden Globe, César puis Oscar de la Meilleure actrice 2008) est un plus, dans le même sens. Enfin la Palme d’or 2008 décernée à l’excellent « Entre les murs » de Laurent Cantet, sélectionné pour représenter la France aux Oscars à Hollywodd en 2009 – catégorie film en langue étrangère – ajoute à ce sentiment qui porte le cinéma français très loin de ses frontières. Le cinéma français est donc de plus en plus distribué dans ce pays. On peut en outre avoir accès à une bonne filmographie sur le support du DVD, facilement disponible.

Par ailleurs, le cinéma thaïlandais, représenté notamment par Apitchapong Weerasethkul ou Pen-Ek Ratanaruang bénéficie d’une bonne presse en France. Il est parfois produit par des producteurs français (Tropical Malady 2004 de Apitchapong), primé ou repéré à des festivals français (Apitchapong pour Blissfully Yours 2002 pour le prix « Un certain Regard » en 2002 à Cannes, Tropical Malady nominé pour la Palme d’or, vainqueur du Prix du Jury 2004 à Cannes), (Last Life in the Universe 2007  de Pen-Ek sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs du festival de Cannes 2007), (Ong-Bak 2003 vainqueur du Meilleur film d’action asiatique au Festival du Film Asiatique de Deauville en 2004).

Architecture du module conceptualisé :

ccscenariocinematice.jpg

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :