Métaphore et communication non verbale

Exploration du langage

La communication non verbale

Définition : « le système de communication couvrant les messages traités par l’ensemble des média individuels sauf le médium linguistique » Son étude se nomme la synergologie.

Le langage corporel

Quelques chiffres :

  • 55 % de la communication tiennent aux expressions du corps
  • 33 % à la voix
  • 7 % au sens des mots

Quelques applications : connaissance de soi – connaissance d’autrui – gestion du comportement en situation de stress – ressources humaines – négociation commerciale – conduite de réunion

Document à télécharger => Nous2

La communication corporelle

La communication reliée à l’espace (proxémie)

Les distances spatiales (chacune selon trois modes)
  • intime  (…- 0,45 m): vision aiguë et grossissement des détails, toucher, olfaction, pression, chaleur, registre sonore faible
  • personnelle  (0,46 – 1,25 m): vision précise des détails, toucher, olfaction, pression, registre sonore normale
  • sociale (1,26 – 3,65 m): vision précise de l’ensemble de la personne, olfaction rare, registre sonore plus élevé
  • publique (3,66 – 7,5 m): vision d’ensemble de la personne, registre sonore élevé

Les dissonances dans la gestion des distances
  • ascenseur ; métro ; situation de danger.
Les distances et les contextes socioculturels.
  • position sociale ; culture ; contexte situationnel ; sujet traité ; sexe et âge ; évaluation positive ou négative.
La territorialité (éthologie)
  • emplacement ; étendue ; possession ; droit d’invasion, marquage du territoire

La posture

  • manière de « poser » son corps sur ou dans un espace défini.

Les gestes

  • Les mouvements corporels (la tête, les bras, les mains, les épaules, le torse, le dos, le bassin, les jambes, les pieds)
  • types de significations (emblèmes, illustrateurs, manifestations affectives, régulateurs, adaptateurs)

Le toucher

  • toucher (sens primitif) et besoin de toucher
  • variations selon les cultures
  • significations des contacts (émotions positive, jeu, exercer une domination, rites sociaux, réalisation d’une tâche)
  • évitements de contacts physiques (appréhension dans la communication, en relation au dévoilement de soi, en relation à l’âge, en relation au sexe)

L’olfaction

  • constatation de son importance (phéromones, messages implicites)
  • fonction de communication intime puissante
  • les parades olfactives

Le visage

  • Les mouvements faciaux
    • émotions (bonheur, surprise, crainte, colère, tristesse, dégoût)
    • par : front, sourcils, joue, nez, oreille, bouche, muscles buccaux
    • variations culturelles
  • Le regard (mode et psychologie)
    • Les mouvements oculaires (fixité, durée, intensité, direction, nature du contact, variations culturelles surtout sur le fait de garder ou pas le contact visuel)
    • fonctions des mouvements oculaires (demander rétroaction ; assurer l’ouverture de la communication ; indication de la nature de la relation [positive si regard attentif / négative si détournement du regard] ; réduction de l’espace psychologique entre deux personnes
    • fonction du détournement du regard (« inattention courtoise » ; signalement d’un intérêt discret ; concentration sur d’autres canaux sensoriels [dilatation des pupilles] ; signal d’attrait ; signal d’intérêt [images des visages des bébés pour les femmes / images des nus pour les  hommes et femmes].

  • Le paralangage
    • vocalité, manière de dire (accent ou intonation, débit, volume, rythme, qualité sonore de la voix…)
    • les jugements portés sur les autres (préjugés : voix haute ; voix basse ; monotone / reconnaissance des émotions)
    • les jugements portés sur les tours de parole (mode anglo-américain): signaux indiquant : qu’on veut conserver la parole ; qu’on cède la parole ; qu’on veut prendre la parole ; qu’on refuse la parole
    • les jugements portés sur l’efficacité de la communication (débit et persuasion ; débit et compréhension ; excès dans le débit)

La communication par le biais des artefacts

Les couleurs

  • signification culturelle (effet de la longueur d’onde ; impact en publicité ; impact en aménagement…)
  • protection, modestie, mise en scène de soi, signe d’appartenance à une culture et à des sous-cultures, fonction de la culture
  • bijoux, coiffure, maquillage

Les vêtements

Les parures

Le décor

  • des espaces chez soi ; les objets et leur disposition
Source : http://www.cvm.qc.ca/gconti/905/905sch05.htm ; http://www.synergologie.org
Advertisements
Comments
One Response to “Métaphore et communication non verbale”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] et partage de documentsTexte descriptif et conceptualisationExercice de phonétique avec MolièreMétaphore et communication non verbaleMÉTHODOLOGIEConstruction d'une intelligence collective par contributions sur réseau social― […]



%d blogueurs aiment cette page :